Florence, 1348,  la peste noire fait ravage et a déjà emporté des milliers de personnes.

Sept jeunes filles et trois jeunes hommes décident de fuir leur cité infestée. Ils s'en vont vivre, à la campagne, dans des plaisirs et l’oubli le plus complet des horreurs qui désolent la ville.

Lorsque, ils sont las des plaisirs, ils se rassemblent pour raconter, chacun à son tour, à la mode florentine, des nouvelles sur les sujets les plus divers, suivant l’humeur de celui qui raconte, ou le sujet imposé par le roi ou la reine de la journée.

(Décaméron vient du grec ancien δέκα / déka (« dix »), et ἡμέρα / hêméra (« jour »).

DECAMERON. Introduction première partie : le contexte.

Jour I

Première journée, nouvelle I

Où les fausses confessions de ser Ciappelletto vont convaincre un bon moine de lui donner l'absolution et le sanctifier

Première journée nouvelle II
Où la conversion d'Abraham surprend par sa logique

Première journée, Nouvelle III

Où la prudente réponse de Melchissedech, convainc un Saladin de ne pas user de manière forte.

Première journée, Nouvelle IV

Où un moine qui est surpris dans une mauvaise action de luxure retourne la situation en sa faveur

Première journée nouvelle V
Où la Marquise de Montferrat, use d'un subterfuge surprenant, pour éconduire subtilement le Roi de France.
Première journée nouvelle VI
Où un bonhomme, ayant blasphémé est mis en accusation par l'inquisiteur puis s'en tire avec un bon mot et non sans lui avoir graissé la main...
Première journée nouvelle VII Bergamino, en contant une nouvelle concernant Primasso et l’abbé de Cluny, critique honnêtement un trait inaccoutumé d’avarice chez messer Can della Scala.
Première journée nouvelle VIII
Guiglielmo Borsiere, avec quelques mots polis, perce jusqu’au vif messer Ermino de Grimaldi sur son avarice.
Première journée nouvelle IX
Le roi de Chypre, piqué au vif par une dame de Gascogne, devient homme d’énergie, de pusillanime qu’il était.
Première journée nouvelle X
Où Maître Albert, fait rougir une jeune dame qui le moquait de ce qu’il était amoureux d’elle.